QUI SOMMES-NOUS ?

 

Comme le disait mon grand-père : "Pour être heureux dans la vie,

laisse-toi toujours guider par ta passion, et fais ce que tu sais faire."


 
 

            "Il était une fois…" (Mais non, rassurez-vous ! Je ne vais pas encore vous conter une de ces histoires avec un loup dans une forêt !). Je désire juste vous parler de ma passion, de mon envie de transmettre les ambiances d’antan qui réchauffent nos cœurs et nos souvenirs. 

                Alors voilà, tout commence un beau dimanche de printemps lorsque j’étais avec mon fils… Mon grand-père qui fut centenaire, m’a laissé une très vieille malle dans le fond d’une grange dans le Midi. Je l’ai découverte il y a quelques années et je dois avouer qu'elle ne m'a pas laissé indifférent. Très intrigué, je l’ai ouverte religieusement. Cette malle de famille, qui était sûrement resté immobile depuis plus de 100 ans était faite de bois, de cuir, et de cuivre, et était imposante (non, malheureusement... la malle n’est pas à vendre !). Elle devait d’ailleurs lui venir de son père (oui, oui, je vous parle bien de mon arrière grand-père !).

              En ouvrant cette malle, j'ai eu immédiatement le sentiment de faire un bon de plus d’un siècle dans le passé. J'y découvris tout un bric-à-brac de vaisselles, de couverts en argent, de bibelots divers, de vieilles pièces anciennes, et même de coupures de journaux de l’exposition Universelle de Paris de 1900 (je dois avouer que ces dernières n’avaient d’ailleurs pas vraiment supporté l’usure du temps...).

                Mais parmi ces nombreuses découvertes, seulement une a particulièrement retenu mon attention. Il s’agit d’une boîte en carton jaunie par le temps, mais sur laquelle on arrivait tout de même à déchiffrer l'inscription " Edison & Swan – USA ". Je fus immédiatement convaincu d’être en possession d’un trésor perdu insolite, et mon côté Indiana Jones l’emporta. L'exitation était telle que je ne pus m’empêcher de l’ouvrir. 

               En ouvrant cette boîte en carton, je découvris 12 cylindres en papier de soie bien rangés. Avec précaution, je retirai un cylindre pour découvrir son contenu. Il s’agissait d’une ampoule, apparemment confectionnée à la main et dôtée d'un culot en cuivre. (Je dois avouer que je fus un peu déçu... Je m'attendais à un vrai trésor ! je parle du genre de trésor qui m’aurait permis d’aller voir mon banquier lundi matin comme un prince du Qatar pour lui dire que je viens acheter la banque !). Je refermai tout de même cette malle dont je n’emportai sous le bras, que cette boîte d’ampoules qui pourrait toujours me servir un jour et qui, n’avait pas grande valeur à mes yeux.

                 Bien plus tard, alors que je devais remplacer des ampoules à mon domicile, je me suis souvenue de cette trouvaille faite un beau dimanche. Dans mon fort intérieur, 2 avis s’opposent : « non, sois raisonnable... Tu ne vas quand même pas utiliser ces vieilles ampoules toutes poussiéreuses ! » et puis finalement : « pourquoi pas essayer ?! ». Je remplaçai l'ancienne ampoule par la nouvelle (coup de chance, il s’agissait du bon culot, ouf !) puis j’allumai… Il y eut juste un flash, et rien. Je tentai une deuxième fois, idem. (À ce moment même, je pensai que mon côté pessimiste avait peut-être eu raison de moi !).

              Pourtant, ce n’est qu’après que je compris que les ampoules étaient en fait en 110V et mon réseau électrique, lui, en 220V. (Un simple problème de compatibilité ?). Cela éveilla aussitôt ma curiosité et je n’avais qu’une seule envie : voir ces ampoules fonctionner, pensant obstinément que le résultat pouvait être époustouflant. Néanmoins, il me fallait pour cela trouver un transformateur adéquat. Ce fut chose faite et dès le premier test, c’est une belle lumière qui inonda la pièce, recréant de suite une ambiance chaleureuse, douce et apaisante, malgré ma décoration intérieure très moderne voire futuriste.

            Très vite, je pensai : « pourquoi ne trouve-t-on pas ce genre d’ampoules couramment dans le commerce ? ». J’ai eu le désir et la chance de faire partager ma découverte mais aussi ma passion au plus grand nombre. Je me suis alors mis de suite en quête de fabricants qui seraient en mesure de refaire une ampoule avec les mêmes critères de qualité, de design, et s’adaptant au réseau 220V. Je ne cherchai ni les économies d’énergie, ni la puissance ou la durée de vie à 10 ans et encore moins le recyclage (désolé pour les verts) ! Je cherchai seulement à redonner vie à une belle ampoule pour une belle lumière. En bref, une ampoule respirant la douceur de vivre.

               Il m’a fallu être très exigeant et très technique pour recréer cette ampoule venue du passé. 6 mois plus tard, je reçus mes premières ampoules pour les proposer à des clients avertis qui furent d’ailleurs, de suite et comme moi envoutés par cette lumière récréant une ambiance feutrée de la fin du XIXème siècle. Le "bouche à oreille" était lancé et très vite j’ai été contacté par une clientèle très hétéroclite : architectes, restaurateurs, hôteliers, designers, et bien sur décorateurs.


Nous avons été pionniers et bien sûr copiés, mais jamais égalés.


               Toujours dans un souci de faire partager ma passion, j’ai ouvert ce site pour proposer une gamme de produits qui s’étoffe régulièrement. Il permet ainsi de mieux répondre aux attentes de nos clients particuliers toujours plus nombreux et soucieux de se démarquer. Il s’agit de mettre en avant une ambiance de rencontre, de convivialité et de détente, que l’on retrouve désormais dans de très nombreux établissements parisiens de référence.

                  À ce jour, notre société est devenue "la référence" pour la qualité et la finition de ces ampoules "vintage". Nous avons d’ailleurs été choisi par de très nombreux clients désireux de mettre en valeur leurs espaces intérieurs par une touche chaleureuse et s’intégrant facilement dans un cadre traditionnel ou ultra-moderne.

 

En espérant vous compter prochainement parmi nos clients et vous faire partager notre passion.